Étude de cas pour http://le-developpement-personnel.fr qui a été sélectionné parmi une liste de participants pour un audit gratuit.

Cet audit est un condensé du travail que nous réalisons à travers nos packs de référencement et est donné à titre indicatif. Son côté technique est voulu, mais les audits payants bénéficient de beaucoup plus d’explications.

Structure des pages

Le site en question utilise WordPress. Il part déjà gagnant puisque ce CMS génère du code propre. Les erreurs que l’ont rencontre sont liées à la création du thème (les designer ne sont pas référenceurs) et aux petites modifications faites par son auteur.

Le header

Une page commence toujours par une balise h1, c’est l’équivalent d’un gros titre pour la une d’un journal. Dans la majorité des cas, il est conseillé d’entourer le logo du site par une balise h1 et de spécifier l’attribut alt de l’image. Le texte de l’image servira au titre du site. Vous pouvez ensuite compléter ce h1 par le slogan de votre site.

C’est à peu près ce qui est fait sur le-developpement-personnel.fr SAUF que le texte est derrière l’image en « display:none ». D’une part ça n’a aucun effet puisque c’est invisible aux yeux de Google et d’autre part cela peut amener une pénalité.

Le mieux serait d’avoir quelque chose comme cela :

<h1><img src= »mon-image.jpg » alt= »Titre de mon site »/></h1> […]
<div id= »slogan »>Mon slogan</div>

Le footer

Il y a du texte caché dans le footer comme : « 78 – Seconds: 0,750 »

La présence de texte caché peut également valoir une pénalité de Google. Il faut le supprimer.

Sachez également que tout texte qui se répète, dilue la force de votre véritable contenu. Il faut donc limiter les répétitions.

L’accueil

Une seule erreur est présente sur la page d’accueil : l’utilisation de la balise h2 pour les liens « En savoir plus ». Ces liens devraient être de simples balises « p ».

Les articles

Le titre des articles est en h1, ce qui est correct, mais le bas pour la newsletter est actuellement en h2, alors qu’il devrait être en texte normal.

Si vous souhaitez afficher du texte en gros qui n’a pas de véritable valeur ajoutée pour le contenu de la page, utilisez des classes en CSS pour la taille, pas des balises hn.

Les pages

Les pages comme Lifelist, mélangent de la mauvaise manière les balises hn. Cela va du h1 au h3 sans passer par le h2. Il manque des niveaux. Les pages doivent avoir une structure cohérente qui affiche des balises dans l’ordre.

 

Les balises meta

Les balises meta du site sont dans l’ensemble bien formées, cependant nous avons remarqué que les balises de description étaient remplies automatiquement avec le début de l’article.

La description doit être un texte différent de l’article, si vous avez la flemme de la remplir laissez la vide. Google la renseignera selon le contexte de recherche. Nous conseillons cependant de remplir les descriptions pour les pages les plus importantes à vos yeux. Exemple, les pages que vous linkez dans votre menu.

 

Comment Google comprend le site ?

Dans Google saisissez la requête « site:nomdusite.fr ». Vous obtiendrez la liste de toutes les pages du site, de la plus importante à la moins importante. Faites le pour le-developpement-personnel.fr, je vous laisse trouver l’anomalie.

Vu ? La page « merci » ne devrait pas être indexée grâce au paramètre noindex qu’il faut renseigner soit dans la page, soit dans le robots.txt

 

Rapidité

Le site pourrait se charger plus rapidement en mettant en place les conseils donnés par GTmetrix.

Il faut généralement appliquer les mêmes démarches : diminuer la taille des images, diminuer le nombre de fichiers JS et CSS et diminuer le header de WordPress 😉

Lors de notre analyse, nous avons constaté que le site bénéficiait d’un système de cache. Mais combien avez-vous de visiteurs par jour ? En dessous de 1000, un système de cache est inutile car il demandera plus de ressources qu’il n’en économisera. Un cache sur un site ayant peu de visites ralentit inutilement le chargement du site. Le seul vrai cache que vous devez contrôler est celui du navigateur de votre visiteur, grâce au fichier htaccess.

Je vous laisse faire vos recherches du côté de « mod_expires.c ».

 

Objectif : inscription à la newsletter

Un bon moyen pour inciter les visiteurs à s’inscrire à la newsletter est d’afficher le formulaire d’inscription via une popup. Il y en a une sur le site analysé mais nous trouvons qu’elle s’affiche trop tardivement pour avoir un véritable effet. Il n’y aurait pas de popup, cela reviendrait au même. La deuxième chance pour qu’un utilisateur s’inscrive à la newsletter et de l’amener sur la page dédiée au formulaire d’inscription. C’est une bonne idée à condition de le faire de façon élégante.

La page d’inscription à la newsletter est déstructurée. Il y a un mélange de titre, sous titre et texte sans cadre autour. De plus, pourquoi avoir mis deux fois le formulaire sur la même page ? Si la page était esthétiquement attirante, elle convertirait plus et le deuxième formulaire serait inutile.

Nous n’avons pas accès aux statistiques du site, nous ne savons pas si la page est vraiment consultée. S’il y a une trop grande différence entre le nombre de visiteurs et la consultation de la page, il faudrait alors soigner les liens en bas de chaque article « Si vous avez la vie […] » qui sont trop grossiers.

 

Soyez mieux noté par Google, commandez

Le-developpement-personnel.fr va gagner en visibilité si tous ces conseils sont respectés.

Et vous ? Connaissez-vous les erreurs que vous commettez ?

Demandez-nous une analyse de votre site :

Commander mon audit